CCI FRANCE JAPON

Révolution de bureaux

Actualités  | 

Coqs en pâte    
Les employés de l’agence de consulting immobilier CBRE Japan sont choyés. Leurs bureaux offrent une vue imprenable sur le Palais Impérial. L’accès à la lumière naturelle a été privilégié, avec une adaptation en temps réel de l'intensité de la lumière électrique à la lumière du jour. Les bureaux comprennent un espace maternité et des douches pour les employés après un jogging... La télévision japonaise y tourne un film et la presse économique leur rend régulièrement visite.
Le groupe, qui s'est lancé dans le conseil en aménagement de bureaux, a fait de sa filiale japonaise une expérience in vivo du meilleur environnement de travail possible. Une révolution au Japon, pays de la salle de réunion sans fenêtre ! « Il y a beaucoup d'opportunités pour optimiser les bureaux ici. Nous nous sommes ainsi aperçus que les salles de travail étaient utilisées pendant 23% du temps de travail alors qu'elles étaient réservées pendant 70% du temps », explique Laurent Riteau, en charge de cette activité pour CBRE Japan.

Optimisation
Le niveau d’optimisation auquel sont arrivés ses services est stupéfiant. CBRE a réduit de 18% l’espace loué. Certaines parties sont sanctuarisées (on ne peut ni y téléphoner, ni y apporter de la nourriture), d’autres ouvertes comme une cafeteria. Personne n’a de bureau en propre. La révolution vient d’en haut : « Même notre patron n’a pas de bureau. Déjà, le pd-g du groupe travaille comme ça », explique Laurent Riteau. Un client de CBRE est allé jusqu’à collectiviser totalement les ordinateurs. Chez lui, chacun rentre avec son mot de passe dans l’une des plateformes informatiques disponibles.

Mauvaises habitudes
Ces changements brisent de très vieilles habitudes. « Nous nous sommes préparés pendant huit mois et nous avons évalué l'impact de ce bouleversement », souligne Laurent Riteau. La mayonnaise prendra-t-elle au Japon ? L’équipe de conseil en aménagement de bureaux de CBRE Japan a eu 12 clients en 2014 et 18 clients sur les six premiers mois de l’année pour ce service. La mondialisation des entreprises nippones correspond à sa philosophie. « Lorsque de grands changements sont nécessaires, avoir de nouveaux bureaux facilite l’émergence d’une nouvelle mentalité, d’une meilleure collaboration entre divisions, entre cadres étrangers et japonais », explique Laurent Riteau.

FJE-144