CCI FRANCE JAPON

2015, l’année de tous les Comités

Chambre  | 

Fort dynamisme pour le Service Evénements de la Chambre, avec 4 nouveaux Comités lancés avec succès entre 2014 et 2015.

Information et échange
Information et Nouvelles Technologies, Implantation et développement, Jeunes Professionnels, Marketing, ou encore Ressources humaines, les Comités abordent divers secteurs et aspects de la vie d’entreprise. Au cœur de la Chambre, ils offrent de nouvelles perspectives, dynamiques et pertinentes, sur les affaires au Japon. Ils sont un lieu de rencontres, d’information et d’échange qui permettent aux acteurs d’un secteur de discuter et de se réunir pour des actions communes.

Saisir toutes les opportunités
Activité très dynamique de la Chambre, les Comités évoluent en permanence. 4 ont été créés récemment pour suivre les évolutions et les opportunités du Japon. Le Comité Grands Evénement Sportifs est né après l’attribution des JO 2020 à Tokyo. Présidé par Christian Jersalé, administrateur de la CCIFJ, Président et Directeur Délégué de Veolia Japan, il met en place une intelligence économique autour de ces événements pour dégager les opportunités de business et de lobbying pour les entreprises françaises. La dernière réunion le 17 avril à la Résidence de l’Ambassade de France a accueilli Patrick Kanner, ministre des Sports. 30 entreprises implantées au Japon ou venues de France étaient présentes pour parler des défis et des potentialités de ces manifestations. Le Brands Forum est le dernier-né de ces comités. Présidé par Cyrille Vigneron, Président et Directeur Délégué de LVMH Moet Hennessy – Louis Vuitton Japan et administrateur de la CCIFJ, il rassemble les acteurs de la distribution sélective au cours de réunions et de conférences de haut niveau. La première réunion s’est tenue sur le select Roof Top de l’Andaz le 9 juin. 4 experts du luxe ont évoqué un sujet d’actualité : le tourisme chinois de luxe au Japon.

Répondre à tous les besoins
Les Comités aident les membres avec des solutions pour le marché japonais. Le Comité Business Continuity Plan (BCP) répond à un besoin vital pour toute structure au Japon : survivre à une catastrophe. Présidé par Pierre Sevaistre, consultant (PMS Associates), il a été créé suite au succès des deux premières conférences organisées en 2012 et 2014. Depuis lors, un Manuel BCP , sorte de guide pratique pour la rédaction de plan d’urgence, a été rédigé et plusieurs conférences organisées.
Dans un registre différent, le Comité Women in Business, présidé par Noriko Carpentier Tominaga, directrice du Comité d’Echanges Franco-Japonais (CEFJ), promeut les femmes au travail en diffusant les « bonnes pratiques » des sociétés en avance sur la parité et en donnant une tribune aux femmes qui ont « réussi ». Le travail des femmes est un sujet d’actualité, au cœur de la troisième flèche des Abenomics. Reste à traduire cette volonté en actes. Le Japon est à la traîne dans les classements du Word Economic Forum en matière d’égalité homme-femme dans l’emploi (105e/136). Une meilleure visibilité des actions déjà mises en place, ou des role-model , sont clef.
Rendez-vous au prochain comité !

FJE-144