CCI FRANCE JAPON

Ma maison au Japon

Dossier  | 

Claude Saulière est un vétéran. Il a transformé une agence pour Japonais expatriés à Paris en agence pour touristes étrangers désireux de découvrir le Japon de l’intérieur. Rencontre

L’agence Vivre le Japon propose depuis 2006 des séjours dans 35 maisons japonaises, principalement à Kyoto. Vous avez presque créé AirBnB avant l’heure ?
Non. Airbnb est une activité purement immobilière alors que nous offrons une authentique prise en charge des visiteurs grâce à nos travel angels, des guides sur place qui vous aident dans la vie de tous les jours. Vivre au Japon n’est pas si simple pour un néophyte : il faut expliquer le mode d’emploi de la maison japonaise, le tri des ordures, la vie de quartier...

Acheter une maison au Japon est finalement assez simple.
Oui. Le délai entre la décision et la vente peut être de quelques jours, alors qu’il faut des mois en France. Pour une rénovation, les ouvriers japonais sont formidables : en dix ans, je n’ai jamais fait l’expérience d’un chantier en retard. En France, un chantier, c’est un combat... D’autre part, les maisons traditionnelles japonaises ne sont pas prisées des jeunes, qui préfèrent vivre en centre-ville dans des immeubles neufs. En France l’ancien a de la valeur, tandis qu’au Japon c’est la nouveauté... Mais la France était comme le Japon il y a 50 ans : le quartier du Marais était considéré comme insalubre, alors que c’est aujourd’hui un des plus chers de Paris. Le Japon vivra peut-être la même chose.

Voyez-vous les touristes évoluer ?
Au début, les touristes étrangers qui voyageaient seuls au Japon étaient des aventuriers. Aujourd’hui ça devient commun. Dépêchez-vous !

Comment expliquer votre succès ?
Partir en vacances dans une maison est souvent un rêve pour une famille en appartement. C’est un moyen bon marché de se loger au Japon par rapport à l’hôtel. Un aspect génial du Japon : c’est un pays où les enfants suivent volontiers leurs parents en vacances. Si des parents français disent à leur fils qu’ils l’emmènent en Espagne, il n’aura pas envie d’y aller !
Notre formule permet de vivre le Japon de l’intérieur. De s’enraciner. Beaucoup de gens restent dix jours à Kyoto. Faire ses courses au Japon est déjà une expérience enrichissante...

FJE-143