CCI FRANCE JAPON

L'Automne meutrier

Actualités  |   | CY

L'automne meurtrier

Les négociations commerciales Japon-Europe entrent dans une phase critique

Automne
Un acteur des négociations en vue d'un accord de libre-échange (ALE) entre le Japon et l'Union Européenne l'affirme : « l'automne sera capital ». La visite de Shinzo Abe en Europe au pas de course en prévision du sommet du G7 en mai a permis de maintenir la tension entre les parties. « Shinzo Abe nous a récemment fait un exposé sans notes et d'une clarté remarquable des enjeux de l'ALE », raconte un patron européen. Le calendrier politique japonais, dégagé après les élections sénatoriales partielles de juillet, offre une fenêtre de tir au gouvernement pour passer par-dessus les lobbies. Sans quoi... « Les Européens doivent comprendre qu'une négociation, ça se rompt » se livre un diplomate, las.

Compréhension
Autre problème : la collision entre les négociations TPP et celles de l'ALE. La confusion autour des accords TPP entre le Japon et ses riverains du Pacifique retarde les discussions avec l'Union Européenne, même si celle-ci n'a pas du tout les mêmes priorités que les États-Unis. Un diplomate européen avoue comprendre la prudence de ses interlocuteurs: « les Japonais craignent de céder trop de terrain aux négociateurs européens sur certains sujets, ce qui créerait un précédent vis-à-vis des négociateurs américains de l'accord TPP. Les Américains pourraient revenir sur leurs engagements et exiger les mêmes concessions que celles offertes aux Européens. Cela a déjà eu lieu : quand la Corée du Sud a négocié son propre accord de libre échange avec l'Union Européenne, les États-Unis se sont émus des conditions faites aux Européens et sont revenus à la charge ». Un autre diplomate est moins patient : « mon interlocuteur a changé six fois. Et moi je suis toujours là... ».

FJE-147