CCI FRANCE JAPON

Il faut sauver le soldat France !

Chambre  |   | France Japon Éco

Il faut sauver le soldat France !

L’effondrement du tourisme japonais en France, spectaculaire, doit interpeler Français et Japonais des deux rives. En 2015 le nombre de visiteurs japonais de notre pays a reculé de 19%. Les premiers chiffres de cette année n’incitent pas à l’optimisme. La crise est particulièrement vive en Ile de France : -21,2% en 2015, et - 46% au premier semestre 2016. Si cette tendance se confirme, le nombre de touristes japonais aura baissé de 57% en deux ans à Paris-Région Parisienne ! Les régions, elles, se portent mieux grâce à l’industrie du tourisme qui a réagi en proposant de nouveaux package. Mais ça n’est pas satisfaisant.
Les Japonais ont toujours représenté l’aristocratie du tourisme. Courtois, curieux, fidèles, sophistiqués, ils sont les plus généreux des invités. Ils ajoutent de la valeur aux endroits qu’ils visitent. Perdre leur affection, c’est perdre demain celle des autres.
Nous sommes aux côtés de tous ceux, Français et Japonais, qui travaillent et vivent de l’industrie du tourisme et de ses multiples dérivés. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir : se comporter au Japon comme se comportent les Japonais en France. Soutenir les initiatives qui vantent notre beau pays. Et tenter de faire entendre raison aux factieux, en France, dont les luttes sempiternelles amusent de moins en moins, et désolent de plus en plus, les dizaines de millions de touristes qui pour nous rendre hommage, nous rendent visite.
Bernard Delmas, Président de la CCI France Japon

FJE-147