CCI FRANCE JAPON

Ces entreprises qui jouent gagnant

Dossier  | 

Ces entreprises qui jouent gagnant

AIR FRANCE
Un événement d’envergure comme les J.O. est une nouvelle opportunité de voyager. D’autre part les J.O., dans lesquels les pays sont évidemment très importants, nous permettent de faire briller la marque « France ». C’est pourquoi Air France a été très présent aux J.O. de Rio, participant au « club France », aménageant un vol spécial pour athlètes et leur entourage aux couleurs de la candidature de Paris pour les J.O. en 2024. Les J.O sont, enfin, l’occasion d’un formidable coup de projecteur sur une ville ; c’est pourquoi leur effet se fera vraiment sentir dans la durée après la compétition Stefan Vanovermeir

MC DECAUX
L’organisation des J.O. entraîne des dépenses d'infrastructures pour moderniser la ville-hôte et recevoir les touristes étrangers. Le mobilier urbain japonais (abribus...) est encore d’un format classique. Il doit proposer davantage de services de base et de nouveaux services innovants. MC Decaux va installer de nouvelles infrastructures à Tokyo, rendre la ville plus agréable, plus pratique, et l’embellir. Jean-Côme Lanfranchi

AIRSTAR
Nous proposons une offre unique de décorations et de luminaires très adaptée pour les événements et les installations temporaires. Nos produits peuvent revêtir beaucoup de formes différentes, ce qui permet aux designers des combinaisons très belles et très originales. C’est pourquoi nous avons déjà été choisis pour les cérémonies d’ouverture et de clôture des J.O. de Sotchi en Russie et de Sidney en Australie. Sébastien Phal

ORANGE
Orange intervient (au moins) de deux façons à l’occasion des Jeux Olympiques : comme opérateur B2C de l'événement sportif dans le pays organisateur : en France bien entendu (J.O. d'Albertville, Coupe du monde de football 1998, Euro 2016, Tour de France...), mais aussi par exemple en Pologne et en Afrique ; et comme opérateur B2B notamment via notre filiale GlobeCast dans les productions et retransmissions d'images avec des moyens répartis sur les différents continents (exemple: les J.O. de Londres). Jean-Michel Serre

TOTAL
Nous n’avons à ce jour jamais mené d’actions précises lors des précédentes olympiades (hors actions de promotions locales), ni n’avons été sponsor ou partenaire officiel du CIO. Mais TOTAL participe au comité Grand événements sportifs de la CCI à titre d’observateur et pour évaluer les opportunités, car c’est pour le Japon un réel sujet d’actualité et d’intérêt dont l’impact sera, avec celui de la Coupe du Monde de Rugby en 2019, majeur et mondial. Mathieu Gougeon

THALES
Thalès veut répondre aux préoccupations de sécurité nées des l’organisation des JO, en particulier la cybersécurité et la sécurité des infrastructures. Lors des J.O. de Londres nous avions travaillé avec l’armée pour assurer la sécurité de l’espace aérien et contrer la menace de drones.
La sécurité est le souci principal des organisateurs des J.O. de Londres. Le Japon est habitué à parer les risques naturels, mais il est beaucoup moins familier des risques terroristes étrangers et de la gestion de masses de touristes concentrées dans des lieux précis . Les enjeux de cybersécurité sont d’autant plus difficiles à appréhender que la technologie avance à pas de géants dans ce domaine. Vincent Msika,

FJE-147