CCI FRANCE JAPON

Les moyens du bord

Culture  |   | France Japon Eco

Tara est enfin au Japon. La légendaire goélette française est arrivée à Fukuoka le 19 février, pour deux mois. Pendant huit mois et sur 30.000 kilomètres, ses scientifiques ont analysé les récifs coralliens et leur ecosystème pour en comprendre la biodiversité et surtout leur réaction face aux perturbations envi­ronnementales de notre époque. "Les coraux servent de nurserie aux jeunes poissons. Ils ne représentent que 0,2% de la surface des océans, mais réu­nissent près d’un tiers des espèces marines" rappelle Romain Troublé (photo), le charismatique directeur général des expéditions TARA. 
Le Japon est une étape clé pour ce vaisseau d’un genre inédit. Tara sillonne les mers depuis treize ans. Son équipage est composé de marins et de scientifiques avec pour point d’horizon commun la connaissance et la préservation du patri­moine marin de l’Humanité. En onze expéditions, il a ramené dans ses filets une parcelle de la "mémoire vive" de l’océan. "Parmi les trente pays étudiés durant l’expédition Tara Pacific, le Japon est le pays où la goélette reste le plus longtemps, deux mois, avec neuf escales prévues. Il était capital, pour nous, d’aller partager ce que nous faisons avec le public japonais, et en particulier avec le jeune public et les enfants. L’océan et ses enjeux ne concernent-ils pas d’abord les nouvelles générations ?" explique Etienne Bourgois, fondateur du projet TARA EXPEDITIONS en 2003.

FJE-149