CCI FRANCE JAPON

DotEmu: "L'image de la CCIFJ est un facteur rassurant pour les Japonais"

Dotemu, qui remet au goût du jour des jeux vidéo anciens, s'aventure pour la première fois au Japon en 2008. Dans le cadre d'une mission collective, la CCIFJ organise pour la jeune entreprise une série de rencontres thématiques dans son domaine, de visites de points de vente stratégiques et de rencontres face à face avec des éditeurs de jeux vidéo. C'est à cette occasion que Xavier Liard - co-fondateur de l'entreprise - rencontre D-4 Entreprise, avec qui il signe un contrat de licence pour un jeu sur Iphone. Depuis, l'entreprise a répété l'opération chaque année et réalise aujourd'hui 30% de son chiffre d'affaires au Japon.

 

« Le Japon est un pays où les prises de décisions sont lentes. Il faut relancer plusieurs fois ses prospects, revenir. Les structures comme la CCIFJ sont des intermédiaires indispensables. Sans elles 95% de nos demandes de rendez-vous essuieraient des refus. L'image institutionnelle de la CCIFJ est un facteur très rassurant pour les Japonais. » (Xavier Liard, Co-fondateur de Dotemu)

Logiciels