CCI FRANCE JAPON

Appel rejeté

Une fois encore le Jugement de Paris a consacré un vin américain.

Articles France Japon Eco, Actualités  |   | CY

En 1976, un importateur de vins britannique organise le "Jugement de Paris", une dégus­tation à l’aveugle de grands vins français et américains. Pour les participants, même les Américains, il ne fait aucun doute que les vins du Nouveau Monde vont perdre. Surprise et consternation générale : les jurés désignent Stags Leap, de la Napa Valley ! Cette vic­toire, claironnée dans le monde entier, a suffi à détrôner l’impe­rium bordelais sur le marché mondial des vins. "Depuis 1976 mon téléphone n’a pas arrêté de sonner. Étrange, ils n’ont pas beaucoup parlé de ce concours en France", s’amuse Warren Winiarski. L’heureux fondateur de Stags Leap avait fait le déplacement à Tokyo, à 88 ans, pour une nouvelle édi­tion du jugement de Paris en mai. Parmi les jurés : Alexandre Jean, sommelier (Lucas Carton, Astrance), et Yves Ringler, pro­ducteur, sommelier et proprié­taire du restaurant-bar à vins Mont Saint-Michel, à Tokyo. Autour d’eux : de grands ama­teurs, comme Ichizo Nakagawa, le plus grand importateur et col­lectionneur de vins du Japon. Le vainqueur : Freemark Abbey, déjà présent en 1976...

France, que fais-tu ? 

FJE-150