CCI FRANCE JAPON

Décalé

Articles France Japon Eco, Culture  |   | HS

CANARDS

Aigamo : cette méthode japonaise de culture du riz a été transplantée en Camargue par le légendaire riziculteur Bernard Poujol. Le principe : disposer dans les rizières une batterie de canards mulards pour qu’ils se chargent, le temps d’une saison, de débarrasser les plantations des mauvaises herbes et des insectes qui y prospèrent en même temps que pousse le riz. Cette pratique, née en 1989 dans la région de Fukuoka (sud du Japon), a été adoptée dans toute l’Asie (en Corée du Sud, en Chine, au Vietnam, aux Philippines, en Thaïlande et jusqu’en Iran). En Europe, elle a trouvé un praticien enthousiaste en Benard Poujol, adepte du "bio" qui rejette le traitement chimique de ses rizières. Avec cette variante française : ses canards terminent leur brillante carrière servis sur les tables des grands restaurants. Bernard Poujol a aussi introduit dans ses rizières une variété japonaise de riz, le sakamaï, pour le cultiver en vue de produire du saké. Ses efforts devraient permettre de récolter dans quelques mois une tonne de ce riz. Bientôt un saké camarguais ?

FJE-152