CCI FRANCE JAPON

Fondation

kiyoko-foundation

Articles France Japon Eco, Culture  | 

« Sauver des vies est le cadeau ultime que je puisse faire à mon épouse » : l'épouse dont parle Paul Bourdarie s'appelait Kiyoko Goto. Grande fumeuse, elle est morte d'un cancer du poumon, à 66 ans, en 2007, après 33 ans de vie commune. Pour perpétuer sa mémoire, son mari a créé en 2012 la Fondation contre le cancer Kiyoko Goto et Paul Bourdarie, qui soutient la recherche scientifique contre cette maladie. Une dotation de cinq millions de yens récompense chaque année les travaux scientifiques de chercheurs sur le sujet. En 2018, les docteurs Takahiro Tabuchi, Shimpei Kubota et Kei Takahashi ont reçus ce prix pour leurs diverses contributions. La lutte de la science contre la maladie et l'obscurantisme qui l'entoure n'est visiblement pas terminée : l'an dernier, Taro Aso, ministre des Finances et numéro deux du gouvernement japonais, a mis en cause le lien entre tabac et cancer du poumon.

www.kiyoko-foundation.or.jp

FJE-154